Index du Forum

   Rechercher   Membres   Groupes   S’enregistrer   Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 

Neryl le Xelor

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Le Hall d'entrée -> La Bibliothèque
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
ael
Lasta

Hors ligne

Inscrit le: 09 Déc 2009
Messages: 64
Cercle: 38
Crâ

MessagePosté le: Lun 15 Fév - 12:00 (2010)    Sujet du message: Neryl le Xelor Répondre en citant

J’aimerais vous parler d’un ami Xélor dont le nom est Neryl. Bien que je sois très attaché à lui, je ne l’ai que très rarement rencontré. Mais nous nous écrivons très souvent. Laissez moi vous raconter son histoire.

Les parents de Neryl sont morts très tôt et il fut confié à son oncle dès son plus jeune âge.
Il s’en occupait très mal et le laissait livré à lui-même la plupart du temps. Il couchait dans une petite cabane, à l’écart de la maison de son oncle. D’après Neryl, il ne l’avait jamais maltraité et il n’avait jamais manqué de rien. Mais Neryl s’est rapidement rendu compte qu’il devrait se débrouiller par lui-même dans le monde des 12, s’il voulait devenir un grand Xélor (si, si ! Ca existe…). Il s’installa donc dans une petite maison de la forêt de Lipneg et décida de vivre de son métier de bûcheron. Bizarrement, les animaux sauvages qui peuplaient la forêt n’osaient jamais s’attaquer à lui et fuyaient sur son passage. Ce qui, il faut bien le dire, l’arrangeait bien. Après quelques années de dur labeur, il commença à se sentir seul et décida de s’acheter un familier. Un bwak de feu semblait tout indiqué pour favoriser la maîtrise qu’il avait de cet élément. Il rassembla donc ses économies et courut s’acheter le petit animal,
Malheureusement, malgré les soins qu’il lui prodiguait, le petit bwak dépérissait à vue d’œil. Et un jour il le retrouva mort au pied de son lit. Il décida de retourner à Bonta pour en acheter un autre. Peut être s’était il trompé dans ses repas, peut être était-il tombé malade ? Mais malgré ses efforts, chacun des familiers qu’il achetait subissait le même sort. Découragé et attristé, il renonça. Il ne semblait pas être fait pour l’élevage de familiers.

Pour ne pas rester seul, il avait pris l’habitude de se rendre au marché de Bonta, chaque matin. Là bas, il rencontrait du monde, il pouvait parler. Il se sentait moins seul. Cette sortie était la bouffée d’oxygène de sa journée. Quand il revenait, il se sentait en pleine forme, comme rajeuni. Et d’ailleurs, le temps ne semblait pas avoir de prise sur lui. Il ne vieillissait pas…

C’est au marché qu’il fit la connaissance de Myria, une jeune Xélor vendeuse de marteaux. Elle habitait assez loin et ne pouvait pas toujours vendre sur le marché de Bonta. Mais à chaque fois qu’il l’apercevait, son cœur bondissait dans sa poitrine. Elle était toujours souriante, pétillante et donnait de la joie autour d’elle. Il avait coutume de dire qu’elle était un rayon de soleil pour tout ceux qu’elle rencontrait. Elle-même n’était pas indifférente au charme de Neryl. C’est son calme et sa grande douceur qui l’avait séduite. Elle pouvait sentir dans son regard toute la tendresse qu’il avait pour elle.
Ils s’échangèrent leurs adresses et s’écrivirent chaque semaine, puis chaque jour…
Leurs sentiments grandirent et ils tombèrent peu à peu amoureux l’un de l’autre. Et plus leur amour grandissait, plus leur désir grandissait… Un matin, elle décida de le rejoindre dans sa petite maison.
Ils passèrent la journée ensemble…
Ils s’amusèrent comme des fous. Myria, débordante d’énergie, bousculait le calme et posé petit Xélor. Et il aimait ça. Et ils aimaient ça.
Ils passèrent la nuit ensemble…
Jamais il n’avait connu un tel bonheur. Entre ses bras, il était au paradis. Elle était si belle. Il aimait le goût de ses lèvres, le goût de sa peau. Lentement, il fit glisser ses bandes pour caresser sa peau du bout des doigts, puis du bout des lèvres. Elle aimait la douceur et la grande tendresse avec laquelle il lui faisait l’amour…

Au petit matin, elle ne voulut plus repartir. Et il ne voulait pas qu’elle reparte.
Neryl était assis à côté du lit. Il regardait sa bien aimée dormir. Il ne se lassait pas de la regarder.
Mais quelque chose avait changé en elle…

Ils passèrent la journée ensemble, main dans la main. Et la nuit suivante…

Lorsque le soleil pointa à l’horizon, le matin du deuxième jour, Neryl ouvrit les yeux et se tourna vers sa bien aimée. Et le monde s’effondra autour de lui… C’est à ce moment qu’il comprit.
La mort de ses parents, les animaux qui le fuyaient, son oncle qui le tenait à l’écart, la mort de ses familiers, et l’énergie qu’il puisait dans ses bains de foule au marché… Tout s’expliquait désormais.
Devant lui, Myria dormait paisiblement. Ses traits étaient marqués, son visage ridé, comme si elle avait vieilli de 10 ans… Et lui se sentait encore plus jeune, encore plus fort.
C’était son terrible pouvoir, sa malédiction. Il volait la vie des gens autour de lui. Inconsciemment il absorbait leur énergie vitale. Elle lui permettait de rester toujours jeune.

Il s’effondra en larme. Fou d’amour pour Myria, il aurait aimé lui donner sa vie. Et c’est le contraire qui arrivait. Tant qu’elle resterait auprès de lui, elle vieillirait toujours plus vite, perdant sa vie petit à petit…
Il s’approcha pour la regarder. Elle souriait dans son sommeil. Elle était heureuse. Elle était si belle… Il l’aimait tellement. Il se pencha au dessus d’elle et l’embrassa tendrement. Une larme tomba sur sa joue. Elle ne se réveilla pas. Les larmes aux yeux, il s’éloigna doucement du lit. Chaque seconde comptait. Il laissa un petit mot sur la table et sortit en silence de la maison.


Neryl ne m’a jamais dit où il habitait. Mais je sais qu’il s’est remis à vieillir. Dans quel désert, au sommet de quelle montagne ? Je l’ignore. Il vit avec le souvenir des quelques heures de bonheur passées avec le seul et unique amour de sa vie. Il m’a dit que le fait de la savoir vivante l’aide à supporter la solitude. Il imagine son sourire, la douceur de sa peau, la chaleur de sa voix. Il est heureux de savoir que son rayon de soleil continue de briller.
_________________
Ael


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 15 Fév - 12:00 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Ortie
Bras Gauche

Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2009
Messages: 465
Sobriquet: Hykulle
Cercle: 138
Iop

MessagePosté le: Lun 1 Mar - 13:13 (2010)    Sujet du message: Neryl le Xelor Répondre en citant

Ah ! J'ai enfin pris le temps de lire cette petite histoire, que tu as eu la bonté de déposer dans nos bibliothèques.

Ces pauvres xélors, quand personne ne leur apprend leur art, ce don qu'ils ont de manier leur temps leur échappe totalement. C'est hélas aussi le cas avec notre fille, qui ne s'éveille plus que très rarement - mais que faire pour leur enseigner ce que je ne connais pas ?

Saurais-tu ce qu'il est advenu de Myria ? Et... les xélors ont une peau, sous leurs bandelette ? Kherty ne jure que par ses organes conservé dans un bocal sans vinaigre ni sel - par quel secret ça se conserve, ça... - sous un immense caillou triangulaire, dit-elle. Du coup... je suis très curieuse, et très contente de voir que ce n'est pas le cas pour tous, car ce ne doit pas être facile tous les jours, de manger quand son estomac est dans un bocal.

Et Néryl a réussi. Il est devenu un grand xélor sans prendre un centimètre, mais il a tout sacrifié pour le bien son amour...

C'est une jolie histoire, quoi que très triste, tant pour lui que pour son rayon de soleil et... que pour les bwaks.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:49 (2017)    Sujet du message: Neryl le Xelor

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Le Hall d'entrée -> La Bibliothèque Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com